Page précédente

Jean-Marie Mahieu

Né en 1945 à La Bouverie. Vit et travaille dans le Borinage.

Mémoire, quête, enfance, Orient, identité… ce sont, ainsi livrés progressivement, les éléments de l’art de Jean-Marie Mahieu. Comme les strates telluriques parviennent à préserver les traces des civilisations qu’elles ont vues naître et disparaître, les couches de peinture qui recouvrent ses toiles recèlent les signes plastiques d’une perpétuelle quête identitaire où se superposent mémoires individuelle et collective. L’ensemble des peintures relève alors d’une dynamique archéologique complexe : archéologie de l’œuvre dans sa réalité matérielle ; archéologie d’un processus singulier qui a poussé l’artiste d’une alchimie de la gravure à une peinture stratifiée ; archéologie encore d’une identité individuelle qui, pour être fouillée, exige une archéologie collective et historique, laquelle finalement enfante des préoccupations universelles. 

Texte : Pierre Olivier Rollin, 

extrait du catalogue « Mémoires intérieures »