Page précédente

éric Lambé

Né en 1966 à Arlon

Vit et travaille à Bruxelles

Après des études d'arts plastiques à Bruxelles, il fonde au début des années 1990, avec Denis Larue et Alain Corbel, le groupe Mokka qui donnera naissance en 1990 à la revue Mokka renommée Pelure Amère en 1992. De 1990 à 1994, il publie également des nouvelles dans d'autres revues belges de l'époque : Frigorevue et Frigobox en français, Bill en flamand. Une grande partie de ces histoires francophones seront regroupées dans son premier ouvrage de bande dessinée, Les Jours Ouvrables, aux éditions Amok en 1994. À partir de 1998, il entame une collaboration avec Philippe de Pierpont qui a donné lieu à quatre ouvrages : Alberto G. en 2003, La Pluie en 2005, Un Voyage en 2008 et Paysage après la bataille en 2016 pour lequel il a reçu le Fauve d'Or lors du festival international de la bande dessinée à Angoulême en 2017.
Éric Lambé a également illustré des livres de Marie Desplechin (Le Sac à Main, 2004 ; La Photo, 2005), ainsi qu'un livre pour enfants, Le Voyage de Djuku (2003), écrit par Alain Corbel. Il est aujourd'hui une figure de proue de la bande dessinée belge d'avant-garde.
Depuis 2003, Éric Lambé est professeur à l'ESA Saint Luc de Bruxelles. Il expose ses œuvres à la galerie Martel, Paris.

En 2017, Éric Lambé entreprend une série importante de lithographies rehaussées au pochoir pour Mel Publisher ( Paris) et depuis, également pour les éditions de l'atelier.